Comment bien préparer une randonnée

Randonnée : Comment bien la préparer ?

Les amoureux de la nature ne jurent que par la randonnée ! Et pour cause, cette activité combine plusieurs avantages bénéfiques pour notre physique et notre mental. Pour les plus passionnés, ils s’adonnent à ce loisir plusieurs fois par an. Pour ce faire, il faut prévoir les équipements adéquats.

Les équipements nécessaires en randonnée

  • Porte-bébé :

Contrairement à la poussette, le porte bébé de randonnée permet au porteur de libérer ses bras. Il apporte au bébé un sentiment de sécurité et une sensation de bien-être, blotti contre son papa ou sa maman.

  • Sac à dos de randonnée

Que ce soit pour un sac à dos de randonnée ou un sac à dos de glaciaire de randonnée, vous devez considérer deux critères. Le premier est lié au système d’aération dorsal et le second concerne une répartition équilibrée du poids.

  • Chaussures :

On doit choisir ses chaussures de randonnée en fonction de la nature du sol. Pour un parcours sur terrain plat, les chaussures en toile épaisse dotées d’une tige basse sont parfaites. Pour des terrains plus accidentés, les chaussures à tige mi-haute avec des semelles dotées de crampons feront l’affaire. Amorti et maintien du pied seront au rendez-vous.

  • Chaussettes :

Les chaussettes de randonnée fines en coton ou en laine avec polyester sont les plus utilisées en raison de leur matière qui évacue mieux la transpiration.

  • Sandales :

Les sandales de randonnée sont de bons compromis pour ceux qui ne veulent pas serrer leurs pieds dans une paire de chaussures. En cuir, en daim ou en nubuck, elles se chaussent et se déchaussent rapidement et facilement !

  • Bâton :

Le bâton de randonnée se présente comme une aide pour le support de votre poids lors des marches de longue durée. Long ou court, rétractable ou rigide, avec une poignée en caoutchouc ou en alliage liège-caoutchouc… Vous avez le choix entre différentes gammes !

  • Jumelles :

Les jumelles de randonnée avec un grossissement de 10 fois sont généralement suffisantes. Cependant, des zooms plus imposants sont parfois requis pour observer des animaux sauvages dont on n’a pas envie de se rapprocher.

  • La lampe frontale de randonnée :

La lampe frontale de randonnée et la lampe ventrale de randonnée ont chacune ses avantages comme ses inconvénients. La première lampe éclaire plus loin devant grâce à sa position haute et la lumière peut se déplacer avec votre regard. La seconde lampe éclaire la route au niveau des pieds. Elle est pratique lorsqu’on court.

  • Vêtements :

En ce qui concerne les vêtements de randonnée tels que le pantalon de randonnée, la veste de randonnée et le poncho de randonnée, on mise sur des matières imperméables et respirantes. Cela vous permet de ne pas s’arrêter fréquemment à cause d’un tee-shirt mouillé ou d’un pantalon qui colle à la peau. De plus, il y a le risque d’attraper froid.